Noémie Pons a étudié les Arts appliqués à l'Université anglophone Concordia de Montréal et poursuivi sa démarche aux Beaux-Arts de Versailles en Post-Diplôme. Depuis 2006, elle a exposé à Londres, en Chine et à Paris et répond principalement à des commandes personnalisées.

Elle vit et travaille aujourd’hui en France, à Versailles.

Si No est une contraction, son travail est proche du laborantin, mais à ciel ouvert.
La vapeur peut se mêler au minéral, et le sidéral peut se conjuguer au végétal.
L’incident, ce qui coule, ce qui se superpose à la couche primaire, voilà comment No expérimente.

Avec la série inédite “Origine” peinte en 2018, la gouache, le thé, l’encre se cherchent de l’espace et accouchent de surface en surface. L’expérience trace un chemin subtil qui oscille entre passion et souffrance. On aperçoit parfois un pays du ciel, une surface indéfinie qui sort de la brume, comme on voit d’autrefois le détail agrandi d’une étincelle ou d’une synapse. Dans cette suite de gravure, il y a du jeu, de l’inattendu, de l’imprévu ; il faut plonger à travers plusieurs champs émotionnels et deviner celui qui nous attend.

Faire, défaire, refaire, trouver dans l’encre une respiration, un pouls, un souffle nouveau ou bien un souvenir du passé. Chacun reçoit, interprète et intègre à sa façon, puisant dans son histoire, puisque l’art reste une fenêtre de liberté, un pont entre tous.